Accueil du site > Histoire > Histoire de France > Marion Sigaut - La chasse aux sorcières et l’Inquisition - psychologie des (...)

Marion Sigaut - La chasse aux sorcières et l’Inquisition - psychologie des foules

vendredi 9 août 2013, par Alexandre Tomas


La vidéo de la conférence

Voici la vidéo de la conférence de Marion Sigaut du jeudi 4 avril 2013 à TOULOUSE, sur la chasse aux sorcières et l’Inquisition.

Marion Sigaut nous rappelle d’entrée qu’elle n’est pas une spécialiste du Moyen Âge, et précise qu’elle vient rendre compte des recherches et des travaux réalisés par d’autres historiens parmi lesquels :

  • Norman Cohn pour son livre Démonolâtrie et sorcellerie au Moyen Âge édité chez Payot,
  • Robert Mandrou pour son livre Magistrats et sorcier en France au XVIIe siècle, édité chez Seuil,
  • Jean Delumeau pour son livre Le catholicisme entre Luther et Voltaire co-écrit avec Monique Cottret, édité chez Puf (Voir la conférence de Jean Delumeau en 1994 sur un sujet connexe DIABLES, ANGES ET GARDIENS sur canal-u, un site du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche).

Nota bene : à 18 m 30 s il faut entendre "la guerre menée contre l’hérésie" et non "la guerre menée contre l’Inquisition"

Les question à Marion Sigaut

Voici à présent la suite de la conférence, Marion Sigaut se prêtant au jeu des questions :

Psychologie des foules

Dans la suite de la conférence, l’historien Pierre Dortiguier pendant son intervention, raconte :

  • de 4 m 45 s à 5 m 17 s, l’histoire d’un communiste accusé de collaboration et énucléé par la foule vengeresse à la libération,
  • de 6 m 03 s à 8 m 47 s, l’histoire (en qualité de témoin direct) d’un déchaînement en 1968 à la Sorbonne.

Pierre Dortiguier à ce sujet nous conseille le livre de Gustave Le Bon Psychologie des foules , un livre de 1895, un vrai classique de la littérature et toujours d’actualité.

Le livre est notamment réédité chez Kontre Kulture.

Bien qu’un vrai livre soit toujours plus agréable à lire, vous trouverez facilement cet ouvrage dans sa version de 1905 entièrement numérisée par Roger Deer ingénieur diplômé de l’ENSAIA de Nancy, dans le cadre de la collection Les classiques des sciences sociales (collection à visiter...), une collection développée en collaboration avec la Bibliothèque Paul-Émile-Boulet de l’Université du Québec à Chicoutimi.

Dans son éditorial dans Le Point.fr Alain Duhamel nous propose l’article Gustave Le Bon, visionnaire méconnu.

Dans son blog Martouf le Synthéticien, un blog très original, Mathieu Despont nous fait partager ses notes à propos du livre.

Répondre à cet article